Maison > AC250 Pureza
 Marie, le 02 octobre 2017  |   Tags : Maison, Purificateur air, Dirt Devil
Marque : Dirt Devil
Modèle : AC250 Pureza
 

Test du purificateur d’air, le AC250 Pureza de Dirt Devil.

 
L'avis de Tests-Electro
   
Design et ergonomie :

L’idéal pour un purificateur d’air, c’est de savoir être discret dans une pièce. Ce modèle l’a bien compris grâce à son style très épuré qui convient pour tous les types de pièces. Pour ses performances, nous le trouvons également compact. Seul petit bémol, la finition plastique, qui est moins élégante que la matière de chez certains concurrents mais qui du coup est très facile à nettoyer.

De plus, il reste nomade grâce à son poids et à la poignée intégrée derrière l’appareil.

Concernant l’utilisation, le panneau de commande est tactile et intuitif : il est possible de régler la vitesse (3), et de programmer un arrêt différé. 

Enfin, un voyant est également présent pour signaler que le filtre doit être changé. 

Performances :

Le AC250 permet de purifier l’air d’une pièce de 50m2.  Ses performances se constatent lorsque l’on observe le filtre à charbon. En effet, si l’on possède des animaux, il n’est pas étonnant de voir des poils sur ce filtre. Le deuxième filtre (Hepa) quant à lui permet de filtrer la poussière plus fine.

Un petit bémol est cependant présent sur ce modèle : nous ne pouvons pas être informé de l’évolution de la qualité de l’air et de son assainissement. 

Ainsi, il faut faire confiance à l’appareil, le laisser en marche quelques temps pour que l’air soit renouvelé. 

Concernant les filtres, le filtre à charbon doit se changer tous les 3 mois et le filtre HEPA tous les 6 mois pour une efficacité optimale.

Rapport qualité prix :

Annoncé aux alentours des 150 euros, ce purificateur d’air fait partie des moins chers sur le marché : cela s’explique par ses finitions plastiques mais aussi le prix du filtre à charbon et du filtre HEPA qu’il faut changer régulièrement. Néanmoins, sa simplicité d’utilisation et son efficacité sont très correctes.